Femmes Actives Media

À 23 ans, Jessikah Inaba, d’origine congolaise devient la première avocate malvoyante d’Angleterre

Partager cet article

À 23 ans, Jessikah Inaba, d'origine congolaise devient la première avocate malvoyante d'Angleterre

credit photo: jessikah Inaba

Dans une percée historique, Jessikah Inaba, originaire du Congo et résidant au nord de Londres, a défié toutes les attentes en devenant la première avocate aveugle  du Royaume-Uni,marquant ainsi une victoire significative contre le plafond de verre..

Après cinq années d’études à l’Université de droit de Londres, Jessikah a obtenu son diplôme, accomplissant avec succès l’intégralité de son parcours éducatif.

“J’ai toujours cru en moi depuis le début. Il n’y a rien en moi qui suggère que ce n’est pas possible”, partage Jessikah. “C’était incroyable, je n’arrive toujours pas à croire que j’ai réussi. Un jour, je me réveillerai et je réaliserai à quel point c’est incroyable.”

Le chemin vers le succès a été parsemé de défis, et Jessikah admet avoir souvent envisagé d’abandonner. Cependant, le soutien de sa famille lui a insufflé courage et détermination. “Je sais que je peux exceller dans ce travail, et plus il y aura de personnes comme moi qui suivront une formation, plus cela deviendra facile.”

Votre contribution mensuelle de 20 € peut faire une différence significative dans la vie de ces jeunes filles. En parrainant une apprenante, vous participez directement à son éducation, à son autonomisation et à la promotion du leadership féminin au Congo.

Jessikah a commencé son parcours accéléré en droit en septembre 2017, poursuivant ensuite une maîtrise en parallèle avec un cours de développement professionnel. En tant qu’utilisatrice du braille, elle a dû obtenir du matériel de cours accessible, ce qui a nécessité des mois d’efforts de son université.

Raconter son parcours, Jessikah a partagé les difficultés liées à l’accès aux cours : “Je sais que j’apporte de l’espoir à d’autres personnes dans des situations similaires. Il y a un plafond de verre à triple vitrage. En surmontant ces obstacles en tant que personne noire et aveugle, je soulage le fardeau des générations futures.”

Réfléchissant sur son expérience, elle exprime sa fierté tout en notant les obstacles auxquels elle a été confrontée en raison des problèmes d’accessibilité pour les personnes handicapées. “Je pense qu’en tant que personne noire, je dois travailler dix fois plus dur que les autres pour être acceptée par la société.”

Elle conclut en offrant des conseils motivants aux jeunes, soulignant qu’ils peuvent transformer leurs rêves en réalité en restant concentrés, en surmontant l’adversité et en divisant leur voyage en étapes gérables. “Si je peux le faire, vous le pouvez certainement aussi”, ajoute-t-elle, inspirant ainsi la prochaine génération à poursuivre leurs aspirations avec courage et détermination.

 

source: Visionfoundation uk


Partager cet article